LE CHEMINEMENT DU CORPS ET DE L'ESPRIT

Me voilà, une nouvelle fois à la fin d’un chemin.

J’aimerais exprimer toute mon expérience de cet instant.

Aujourd’hui est le moment opportun pour verbaliser tout mon ressenti au travers une information juste du grand jeu de la vie.

Tout ce que je vais transcrire est un vécu authentique et non théorique, (venu d’un ou plusieurs livres),qui va se fonde dans la masse de la normalisation.

Chacun y entendra une information qui fera écho à son chemin de vie actuelle ou futur, si aucun changement ne s’effectue pas dès à présent.

Comme beaucoup le savent la vie est un cheminement de connaissance ou tout prend forme dans la matière au travers de nos pensées.

Nos pensées ne se construisent pas au hasard de l’individu.

Tout se passe dans nos première années de vie, suivant l’environnement et l’éducation mise en place, créant ainsi tout un protocole de schémas et de programmations établissant une probabilité d’une vie préconçue d’avance sur une destinée qui n’est pas la nôtre.

 Comprendre comment cela marche fait partie de la connaissance pour pouvoir acter cela dans ma conscience et commencer un cheminement de changement dans l’instant présent et apporter de nouvelles clés à ma destinée que je prends en main dans une décision de non retour en arrière.

Tout cela est simple et beau dans le verbale, mais l’action est différente lorsque je veux accéder à ses chargements.

Tout un système,  je pourrais dire va entrer en jeu sur différents plans, physique , vibratoire qui va actionner différents leviers d’opposition autant positif que négatif 

Appliquer des changements fondamentaux pour apporter de nouvelles fondations au JE SUIS de maintenant est la base.

L’entendement est très important dans la conception du changement.

Maintenant comprendre qu’un processus de chahutement physique, mental va venir bousculer tout nos principes fondamentaux de la perception de la vie que je me suis faite sur des bases obsolètes appartenant à un l’environnement qui n’est plus le miens .

Arrêter cette journée sans fin ou le ou les cycles interminables prennent tout pouvoir sur nous et nous mettent en mode survie ou je subis la vie plutôt que de la vivre simplement.

Vivre un demain , demande la présence de l’Esprit Saint sans aucune influence extérieure où le moins possible .

Cela demande une exigence et volonté de décision qui interagit sur le corps on va plutôt dire sur le système nerveux autonome qui lui a tout mémoriser depuis votre enfance et envoie toute l’information au cerveau selon la programmation qui l’a téléchargé nous façonnant inconsciemment comme dit plus haut, sur une vie qui n’est pas la mienne mais d’un environnement de dualité d’effet de cause dans les choix que je fais faire avant de prendre conscience de toutes les conséquences dus à des schémas inconscients qui se sont inscrits et mémoriser dans mon corps que je vis sous formes de stress agrémentés par des situations que le système nerveux autonome remets en fonction selon la souffrance qu’il a enregistré (dans mon enfance).

Le Système nerveux autonome est la partie inconsciente de notre corps

Le but aujourd’hui est de rendre conscient, l’inconscient des schémas qui 

me verrouille dans une léthargie sans lendemain.

Bien entendre aussi que lorsque l’on se lance dans ce processus de changement, je le répète, s’est important de le comprendre que nous passons par des phases chaotiques de confusions intérieures qui peuvent nous mettre où nous confronter à de dures épreuves de notre vie avant de vivre un réel changement de perception.

Lâcher toutes illusions de souffrances qui nous maintient dans cette influence extérieure, vide d’esprit dans une possession on pourrait dire ou le mental me fait vivre en permanence des cycles du passé et manipule les choix que j’effectue selon mon état d’être vibratoire.

Tout est ondes, fréquences et énergies, donc mon état vibratoire doit absolument monter en fréquences pour émaner sur un plan plus juste de la réalité, où le voile de l’illusion tombe pour laisser place au présent 

 

À Suivre….

Écrire commentaire

Commentaires: 0